KACOU 18 : QUESTIONS-REPONSES PREMIÈRE PARTIE

(Les questions ont été posées à différentes dates à Locodjro, Abidjan – Côte d’Ivoire)

1 Q-R. N°1 / Frère Philippe, celui qui ne vient pas se confesser et qui ne commet plus ce péché peut-il être délivré?

S’il ne commet plus le péché, alors c’est le diable qui le séduit car le seul péché est sur lui comme s’il avait commis mille péchés plus graves. La culpabilité et la malédiction sont attachées à lui et à l’assemblée à cause de lui. Vous ne devez point participer à un culte avec un péché non confessé. C’est avec une conscience pure et un cœur joyeux que vous devez adorer le Seigneur Jésus-Christ. Et dans l’assemblée, vous devez être un sujet de bénédiction et non un sujet de malédiction comme Acan dans le camp d’Israël.

2 Et pour la confession publique, que tous se confessent et qu’il y ait une seule prière pour tous ceux à qui l’assemblée a décidé de pardonner. Et les péchés peuvent être même avant le baptême, si cela vous vient encore à la pensée.

3 Q-R. N°2 / Frère Philippe, qu’en est-il du luxe ?

Le luxe, s’il semble ne pas l’être, doit être banni, surtout au Cri de minuit. Un pasteur ne peut pas avoir des millions en banque pendant que d’autres parcourent des dizaines de kilomètres à pieds pour venir au culte et n’ont rien à manger. Le réfrigérateur, le fauteuil de prix, le compte bancaire, la voiture...  les vestes, cravates et chaussures de prix, les bijoux, cantine de pagnes, les villas moelleuses, le loisir, le tourisme, …, doivent être bannis au profit de l’avancement de la Parole de Dieu!

4 Et c’est tout cela le Cri de minuit et ce que la langue inconnue a dit. Vous ne pouvez pas être sauvés à moins d’obéir à cela.

5 Et selon la Bible et l’histoire, depuis les apôtres comme on le voit dans Actes 4:32-37, cela n’a pas été impossible à des princes, des riches de tous les rangs et il en sera de même aujourd’hui. C’est infaillible, je l’ai vu le 24 avril 1993.

6 Souvenez-vous de Marc 10:17-22 et que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

7 Q-R. N°3 / Frère Philippe, en quoi consiste le mariage ?

On ne se marie pas en deux ou trois phases complémentaires mais en une seule phase. C’est le père qui donne ou refuse sa fille en mariage, et la dot est le seul symbole du mariage, pas une bague ou un papier mais la dot. Et c'est la cérémonie de dot qui sort le mariage de la clandestinité.

8 Et, je voudrais dire que je ne suis pas contre le fait d'aller devant le maire mais quand vous passez outre la dot et que vous allez directement devant le maire, Dieu ne peut reconnaître ce mariage que si le maire est le père de votre femme. [Ndr: L’assemblée dit: « Amen! »]. 

9 Bien! Maintenant si un homme arrive avec une concubine ou une copine au Message, ils doivent arrêter aussitôt tout rapport sexuel avant la dot.

10 Et si une femme a été dotée dans sa vie et que la dot n’a pas été restituée et que le conjoint est vivant, elle ne peut pas se remarier à moins que ses parents restituent la dot du premier mari.  Et si vous avez épousé une telle femme, sachez que vous vivez dans l’adultère devant Dieu.  Si vous avez doté une femme et qu'elle va se marier à un autre homme, elle reste votre femme et les enfants qu'elle fait là-bas sont vos enfants même si cet homme l'a aussi dotée.

11 Et maintenant sur le mariage, j'aimerais dire qu'un couple vivant en concubinage, sans dot n'a pas le droit de recevoir le baptême, l'un et l'autre, sauf s'ils arrêtent tout rapport sexuel. Mais si la femme seule vient au Seigneur, elle peut être baptisée tout en vivant sous le toit de ce concubin, cet homme qui ne l'a pas dotée. Mais l'homme, lui, ne peut pas être baptisé car c'est un ravisseur selon 1 Corinthiens 5:11. Un homme qui vit avec une femme qu’il n’a pas doté, c’est un ravisseur et un ravisseur est un voleur et la Bible dit que les voleurs n’iront pas au ciel.

12 Au temps d'Abraham, la dot était la fin du mariage mais quand Israël fut une nation dotée de toutes les institutions, les anciens de la ville qui sont le type de la mairie aujourd’hui faisaient partie des témoins du mariage. Mais l’Eglise s’étant séparé de l’Etat, il y a une cérémonie civile en dehors de celle de l’Eglise pour sortir le mariage de la clandestinité. Mais le mariage lui-même, c’est la cérémonie de la dot.

13 Q-R. N°4/ Frère Philippe, que devons-nous faire si un fidèle qui doit se confesser arrive en retard ou ne vient pas ?      

D’abord, quand il a péché, il doit prendre toutes ses dispositions pour arriver à l’heure. J’avais demandé qu’il informe le pasteur ou le dirigeant mais le diable voulait se saisir de cela pour installer une confession auriculaire à côté de la confession publique. On ne peut pas confesser ses péchés à un Frère même s’il s’agit du pasteur. Et une sœur peut se confesser sans informer son mari. La confession doit être publique, c’est une institution divine. [Ndr: L’assemblée dit : « Amen! »]. Même si la confession d’un frère est mal formulée le dirigeant l’orientera avec douceur mais on ne lui demandera jamais s’il a confessé cela au pasteur ou à un dirigeant avant de venir se confesser. La confession doit être entre Dieu, la personne qui se confesse et l’assemblée. [Ndr: L’assemblée dit: « Amen! »].

14 Celui qui a péché ne doit pas arriver en retard ou manquer au culte mais s’il le fait, que son péché ne soit point imputé à l’assemblée. S’il n’arrive pas une deuxième fois, les anciens iront vers lui et s’il raidit le cou, il n’est plus frère.

15 Il est vrai que nous sommes un corps mais le doute ou l’incrédulité de quelqu’un ne pourra pas être imputé à l’assemblée s’il ne l’expose pas. Car nous marchons vers la perfection et chacun est responsable de ses actes. [Ndr: L’assemblée dit: « Amen! »]. 

16 Q-R. N°5 / Frère Philippe, qu’en est-il d’un péché commis en rêve? Et aussi, qu'en est-il du sabbat?

Quand on voit un songe, il faut chercher d’abord à savoir s’il est de Dieu ou du diable avant d'en chercher l'interprétation.

17 Toutefois, tout songe même du diable est permis par Dieu pour un but et si de plus en plus vous avez des actes sexuels en rêve, alors il y a des péchés de sexe qui n’ont pas été confessés et c’est ce démon qui montre ces scènes.

18 Le péché peut être aussi en pensée et en esprit et avoir une interprétation charnelle du spirituel. Nous savons que tout péché apporte des esprits dans notre vie, c’est pourquoi il faut les confesser et en être délivré. D’autres signes traduisent des péchés : le sommeil dans l’assemblée, les maladies de longue durée, les échecs et c’est à cause des péchés que nous avons des cultes formalistes.

19 Et si Dieu vous a fait grâce d’être forts, jeûnez et priez pour les faibles, pour les chantres et prédicateurs.

20 Et parlant de chantres,  les chantres doivent être disposés afin qu’ils ne viennent pas pour une formalité, mais pour mettre les gens en esprit et donner à Dieu une adoration pendant laquelle il y a même des baptêmes du Saint-Esprit, des délivrances, … une adoration à l’ancienne mode. Quelque chose que les guitares et orchestres ne peuvent pas produire. Une Espérance repose sur eux et ils ne trahiront pas cela. Si le chantre s’approche souillé de l’autel, c’est un ennemi pour nous, cherchant notre mort. [Ndr: L’assemblée dit: « Amen! »]. 

21 Pour ce qui est du sabbat, nous retrouvons les adventistes du 7ème jour dans Matthieu 12:1-8 et Jean 9:16 persuadant le Seigneur Jésus-Christ d'observer le sabbat mais le Seigneur Jésus-Christ a dit: je suis le Maître du sabbat. C'est un vieux démon. Le samedi fut le sabbat de l’ancienne Alliance dans le sang des boucs et des taureaux  mais le dimanche fut le sabbat de la nouvelle Alliance dans le sang du Seigneur Jésus. Et on le voit dans Hébreux 8:6-8, 1Corinthiens 11:25. La Bible nous dit que c'est les dimanches que les apôtres tenaient les cultes: 1 Corinthiens 16:1-2, Actes 20:7... L’empereur Constantin n'a fait que rendre le dimanche férié quand il s'est lui-même converti. Et cela par un édit en l'an 327. Paul aussi a attaqué ces légalistes dans Galates 4:9-10. Dans Colossiens 2:16, Paul dit: Que personne ne vous juge à propos des fêtes, de nouvelle lune ou du sabbat qui sont une ombre des choses à venir...

22 Q-R. N°6/ Selon Marc 13:35 à quand peut-on situer l'enlèvement? [Ndr : Question posée lors d’une prédication publique].

 … Toi qui es branhamiste, si l'enlèvement doit avoir lieu à minuit ou au chant du coq ou au matin, qu'est-ce qui te regarde? Si l'enlèvement aura lieu à minuit, que vas-tu faire? Si tu tiens à le savoir, va consulter les brochures de William Branham! Aussi longtemps que vous ne quitterez pas vos divisions pour venir humblement ici, si vous me demandez de l'eau à boire, je vous donnerai du vinaigre! Au jugement, il faut dire à Dieu que j'étais trop arrogant sur la terre c’est pourquoi tu n'as pas cru en moi.

23 Q-R. N°7/ Frère Philippe, à quel moment les dons doivent agir ?

Avant, pendant et après le culte à chaque petite pause, surtout quand un moment de silence est observé mais pas pendant la prédication qui est aussi une manifestation de l'Esprit. Pendant la prédication, il doit avoir un respect total ; pas de « Amen ! » en désordre, personne ne doit dire « Prêche ! Dis tout ! », ainsi de suite, pas de spectacle et d’animation, je dis "non à toute émotion humaine. [Ndr: L’assemblée dit: « Amen! »]. 

24 Quand on prie, fermez les yeux pour ne pas être distraits et soyez disposés dans la main du Saint-Esprit. Mais si vous prier pour quelqu’un qui a démon, ouvrez les yeux. L’assemblée ferme les yeux pour ne pas être distraite et prendre un démon chassé. Mais les diacres gardent les yeux ouverts.

25 Donc le culte commence par la confession publique devant l’assemblée et après la prédication, la prière pour les malades et les délivrances et autres sujets.

26 Aussi, pendant les prières silencieuses, il faut s’attendre à l’opération des dons spirituels.  

27 Q-R. N°8/ Cette question m’a été posée par le frère Darius, lorsque je suis allé prêcher dans leur église en 2005 alors qu’ils étaient encore branhamistes. C’était le 04 septembre 2005 et lors des questions-réponses après ma prédication, il m’avait posé cette question. Il avait d’abord lu dans deux brochures de William Branham et il a dit : « Monsieur,  nous bénissons Dieu qui nous a éclairé par son messager William Marrion Branham sur le Cri de minuit. Frère Branham nous a fait sortir des ténèbres pour nous conduire à la lumière et je ne sais vers où tu veux nous conduire et je signale que ce Cri de minuit n'est bon que pour celui qui ne connaît pas le Message de Frère Branham car tout ce que tu as dit se trouve déjà dans les brochures de Frère Branham, je vous remercie! » Il était tout essoufflé,  il était tout en sueur et j’ai marqué une pause et j’ai dit : « Je me réjouis de ce que mon Message soit contenu, sinon conforme à celui de William Branham qui lui-même a dit: j'ai prêché le même Message que Paul. » Et alors, il a repris disant : « Ce n'est pas conforme! » 

28  Et j’ai continué disant : «  Et quant à sortir de la lumière, c'est comme le Seigneur Jésus qui appelait les pharisiens à la Liberté et que ceux-ci lui disaient…, lisons cela: « Ils lui répondirent : Nous sommes la postérité d'Abraham, et jamais nous ne fûmes dans la servitude de personne ; comment dis-tu, toi : Vous serez rendus libres ? ». Vous voyez? Pour eux, Moïse les a déjà libérés de l'Égypte, c'est fini! Et quand Martin Luther a fait sortir les gens des ténèbres, qui est-ce qui les a ramenés dans les ténèbres à nouveau pour que Dieu envoie John Wesley? Et qui est-ce qui a ramené les méthodistes dans les ténèbres pour que Dieu envoie William Branham? Et si les dénominations disaient à William Branham qu'ils n'ont pas besoin d'une lumière parce que Paul a dit dans Éphésiens 5:8, « car vous étiez autrefois ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur… » et Paul dit encore dans 1 Thessaloniciens 5:5: « car vous êtes tous fils de la lumière et des fils du jour ; nous ne sommes pas de la nuit ni des ténèbres ». Que direz-vous donc vous branhamistes?

29  Et après cela, une autre personne s’est levée là-bas et elle a dit : « Durant   la prédication, vous nous avez appelés branhamistes. Je voudrais que vous rectifiiez cela parce que nous ne sommes pas des branhamistes mais des chrétiens. Il y a des branhamistes et ceux-là baptisent ou prient au nom de William Branham mais nous, nous ne sommes pas branhamistes, rectifiez cela! ». Et je lui ai dit : « Homme Frère, j'aimerais te dire que ceux qu'on appelle luthériens aujourd’hui ne baptisent pas au nom de Martin Luther. Dès qu'ils ont rejeté le Message de double prédestination de Jean Calvin, c’est-à-dire une prédestination à la vie éternelle  et une prédestination à la perdition, ils étaient déjà luthériens, qu’ils le veuillent ou pas. Ils ne voulaient pas être appelés ainsi mais leurs enfants l'ont accepté plus tard. Aujourd'hui, vous avez fait de « frère du message » votre nom sans le savoir, mais demain vos enfants s'appelleront branhamistes sans le savoir.

30  Que vous baptisiez ou priiez au nom de William Branham, que vous soyez tonnerristes, paratonnerristes, frankistes, légalistes, grâcistes ou quoi, ce sont des détails. Vous êtes tous branhamistes! Il y a des dizaines d'espèces de baptistes et ceux qui baptisent au nom de William Branham ne sont qu'une espèce de branhamistes. Même parmi les tonnerristes, il y a des branches: ceux  qui  prêchent les tonnerres mécaniques et ceux  qui  prêchent  les tonnerres dynamiques.

31 Alors que nous sommes à minuit, si votre foi repose sur ce que William Branham a dit ou sur les ruses d'Ewald Frank ou autre, vous êtes tous branhamistes, que vous le vouliez ou pas, vous êtes branhamistes. Dès l'instant où quelqu'un est dans une église catholique, c'est un péché pour moi de l'appeler chrétien. Et dès l’instant où quelqu’un suit le Message de William Branham alors que nous sommes à minuit et qu’il y a un autre prophète sur la terre, c’est un péché pour moi de l’appeler chrétien. Le chrétien, c’est celui qui suit Christ dans sa marche à travers les sept âges de l’Eglise. Quand Martin Luther était sur la terre, ceux qui ne croyaient pas en lui n’étaient pas des chrétiens. Quand John Wesley était sur la terre, les luthériens n’étaient pas des chrétiens. Et quand William Branham était sur la terre, les méthodistes et les luthériens et tous les autres n’étaient pas des chrétiens. Et aujourd’hui, je ne peux pas appeler chrétien quelqu’un qui suit le Message de William Branham. Le Seigneur Jésus-Christ marche au milieu des sept lampes d’or et ne peut jamais s’arrêter là où un prophète est mort. Il marche et aussi longtemps que l’enlèvement n’a pas encore eu lieu, Il marchera et Il parlera de génération en génération, suscitant des prophètes sur la terre jusqu’à la fin du monde et ceci est la foi des saints

32 Et il y eut un grand tumulte ce jour-là, ce 04 septembre 2005 mais la grâce de Dieu prévalut et dès le lundi 05 Septembre jusqu'au dimanche 11 septembre, toute l'assemblée y compris le pasteur et son associé crut et fut rebaptisée. Cet intervenant aussi crut et fut rebaptisé. [Ndr: L’assemblée dit: « Amen! »]. 

33 Q-R. N°9/ Frère Philippe, du 24 avril 1993 au 8 juillet 2002, quelles charges avais-tu de l'église baptiste au temps du soir?

Frère, je n'en avais aucune! J'ai toujours été un simple fidèle. Jusqu'en mars 2002 où j'ai reçu l'ordre de prêcher, j'étais comme celui qui va à l'église pour la toute première fois.

34 Je suis chétif comme l'apôtre Paul selon 2 Corinthiens 10:1 et surtout pauvre, et comment puis-je être quelque chose parmi ces riches branhamistes? Quelqu'un qui n'a pas une grande instruction, comment peut-il être quelque chose parmi ces branhamistes ? Je n’ai pas le baccalauréat et je ne peux pas entrer dans une école pastorale protestante ou évangélique. De 1992 à 1993, j'étais aide-maçon sur un chantier de construction. Je servais du ciment à des maçons. C'étaient des ghanéens et togolais. Alors comment pouvais-je être quelque chose avec ces riches branhamistes? Le 27 mai 1997, j'ai écrit à la première page de cette Bible... je vais lire cela: « Cher Père, je T’écris cette lettre pour te faire part de ma foi depuis mon séjour ici en attendant que Tu viennes me chercher pour rentrer à la maison... Père, que ta volonté soit faite et non la mienne… Et si mon cœur me rassure sur le chemin de la perdition, use de grâce envers moi et que ta Droite me ramène car je ne suis pas du nombre de ceux qui sont sages ou qui peuvent supporter ta colère... je ne voudrais rien faire; je veux attendre ton retour dans le silence. Oui, dans le silence. Amen! Viens Seigneur Jésus, je veux retourner à la maison. ». Vous voyez ? Celui qui est de Dieu, Dieu sait le faire attendre. Aujourd'hui, à peine les gens voient quelque chose qu'ils se jettent dans la moisson.

35 Et non pas seulement cela mais j'attends de recevoir toujours quelque chose et être poussé à l'enseigner avant de l'enseigner c’est pourquoi je n'ai jamais corrigé un enseignement. Je n'ai jamais fait de recherche sur un mystère de la Bible. Je n'ai jamais dit: « ô Dieu éclaire-moi sur tel mystère! ». Un bon esclave se tient tranquille et attend son maître.

36 Ainsi, là où était le Seigneur Jésus-Christ entre douze ans et trente ans, c'est là que j'étais entre 1993 et 2002. 

37 Q-R. N°10/ Frère Philippe, quelqu'un dit qu'Apocalypse 10:7 ne parle pas de William Branham? Est-ce cela?

Bien ! La prochaine fois, je ne perdrai pas mon temps à répondre à ce genre de question… Après le temps du soir, après donc William Branham, quel prophète Dieu a-t-Il envoyé sur la terre pour dire cela? Frère, si cela est vrai alors William Branham est un faux prophète et tous ceux qu'il a mandatés sont faux y compris Ewald Frank. William Branham, durant tout son ministère, s'est appuyé sur ce verset et c'est en vertu d'Apocalypse 10:7 qu'il a révélé les sept sceaux et tout ce que nous savons.

38 Frères, vous êtes libres de manger ce que vous voulez mais je ne peux pas me laisser distraire par la démonstration d'un petit théologien méthodiste lui-même éclairé par le Message de William Branham. Je ne crois pas en un ministère de correction de prophète. 

39 Quand Jean Baptiste  a  dit  qu'il  était  Ésaïe  40:3,  je  ne comprends pas comment le Seigneur Jésus-Christ qu'il a présenté peut venir dire que Jean n'est pas Ésaïe 40:3. Et quand le Seigneur Jésus-Christ dit qu'il est Ésaïe 61, je ne comprends pas comment Paul ou Pierre qu'Il a présenté peut venir dire que le Seigneur Jésus n'est pas Ésaïe 61. Comment Timothée peut-il venir dire que Paul n'est pas Ésaïe 49:6 et vous allez l'écouter? Un fils de Dieu ne peut pas faire cela.

40 Dieu nous a montré dans la prédication sur « les visions du fleuve Kebar et de Patmos » que la septième étoile d'Apocalypse 1:16 et le septième ange à la trompette et le septième ange à la coupe et le septième ange de Laodicée était le même ange changeant de ministère.

41 Q-R. N°11/ Frère Philippe, que devons-nous faire lorsque nous sommes chassés pendant les prédications publiques?

Oui, j'entends dire que les frères ne reculent pas devant les persécutions. Frères, nous ne prêchons pas un autre Évangile que celui de Jésus. Il est dit dans Matthieu …«Et voici, toute la ville sortit au-devant de Jésus ; et L'ayant vu, ils Le prièrent de se retirer de leur territoire. Et étant monté dans la nacelle, Il passa à l'autre rive, et vint dans sa propre ville.». Un autre passage de Jean dit: «Ils prirent donc des pierres pour les jeter contre Lui; mais Jésus se cacha et sortit du temple».

42 La grande persécution viendra quand on nous interdira de prêcher ce Message. Sachez donc évitez les obstacles car la route est longue. Si on vous chasse de ce côté, passez à l'autre rive!

43 Q-R. N°12/ Frère Philippe, voulant faire quelque chose pour Dieu sur la terre et ne pouvant pas prêcher, j'ai fait don d'une forte somme d'argent à un pasteur que je croyais être un serviteur de Dieu. Dois-je aller réclamer cela?

Oui sœur! On ne réclame pas un don mais ce don-ci est destiné à perdre des âmes et c’est pourquoi vous devez réclamer cela. Mais s’il refuse de restituer cela, laissez-le. Vous voyez? C'est cela! Et sœur, c'est regrettable mais je loue ton intention. Il a été ainsi des Marie de Magdala, Suzanne et bien d'autres femmes auprès du Seigneur Jésus. Et que Dieu te bénisse et bénisse tous ceux qui ont des telles intentions sur la terre aux siècles des siècles. [Ndr: L’assemblée dit: « Amen! »].