KACOU 49 : ÉPÎTRE A LA SULAMITHE

(Prêché le mercredi soir, 28 septembre 2005 à Yopougon-Koweit, Abidjan - Côte d’Ivoire)

1 Je suis reconnaissant au Seigneur pour ce qu'Il vient de faire encore, la mère de notre Frère Fofana était profondément atteinte aux poumons et la médecine ne pouvait plus rien faire et elle a été ramenée à la maison. On portait la nourriture à sa bouche, avec son âge et tout, vous voyez? Et notre frère a eu un songe dans lequel sa mère l'a regardé comme son dernier espoir. Dieu a préparé leur cœur parce que ce sont des musulmans et alors j'ai appelé là-bas, ils sont à 380 km d'ici et je ne les connais pas, j'ai parlé avec sa fille, c'était sans espoir. Et j'ai prié disant: « Seigneur Jésus, je te prie, Toi qui écoute la voix de Tes prophètes, pardonne les péchés de cette vieille et guéris-la miraculeusement et qu'il soit connu que c'est parce que j'ai prié qu'il a été ainsi! Amen! »… Ils viennent de m'appeler, la vieille elle-même a pris le téléphone et elle m'a remercié mille fois!  Vous voyez? La seule chose qui puisse toucher le cœur des musulmans, c'est le miracle…

2 Bien ! Ce matin, je voudrais prêcher sur le sujet Épître à la Sulamithe en parcourant le livre de Cantique des cantiques. C'est un livre merveilleux. Les églises s'en servent tout juste pour égayer leurs mariages mais pour nous, c'est un livre autant spirituel et prophétique que ceux d'Ézéchiel et Daniel. Vous voyez?

3 […] Le roi Salomon a eu mille femmes mais cela n'était ni plus ni moins que le Seigneur Jésus-Christ dont l'Épouse devrait venir de toutes les nations. Et cette petite Sulamithe en était une. C'était une petite bien élevée, née avec les vertus qui reviennent à une bonne femme. Elle était plus belle et plus vertueuse que toutes les femmes de la terre.

4 De la Genèse à l'Apocalypse, il n'a jamais été fait mention d'une telle beauté. Aucune juive, aucune babylonienne, aucune vénézuélienne, aucune indienne ne pouvait l'égaler. Et le roi Salomon, malgré l'onction de roi en était ravi. Oh cette petite Sulamithe!

5 Au chapitre 4  verset 7, Salomon dit: « Tu es toute belle, mon amie, et en toi il n'y a point de défaut». Tout le livre de Cantique des cantiques loue cette Sulamithe, d'un bout à l'autre. Chaque chapitre, chaque verset, chaque phrase révèle la beauté de cette princesse noire. Et c'est le grand roi Salomon, l'homme dont la renommée s'étend sur toute la terre qui parle.

6 L'homme qui devait avoir mille femmes pouvait-il être si ivre de la beauté de cette petite fille noire? Au chapitre 6 verset 4 à 5, il dit: « Tu es belle, mon amie, comme Thirtsa, agréable comme Jérusalem, redoutable comme des troupes sous leurs bannières. Détourne de moi tes yeux, car ils me troublent». En dehors du teint noir de cette Sulamithe, il n'y a pas une partie de son corps que Salomon ne loue pas. Oh! Douce petite Sulamithe! Et les douze filles de Jérusalem en rendent témoignage au chapitre 6 verset 1: «Où est allé ton bien-aimé, ô la plus belle parmi les femmes ?…».        

7 Oui! Elle était noire. Les versets 5 et 6 du chapitre 1 disent: « Je suis noire, mais je suis agréable, filles de Jérusalem ! Comme les tentes de Kédar, comme les tentures de Salomon. Ne me regardez pas, parce que je suis noire, parce que le soleil m'a regardée … ».  Elle était Africaine. Qui était-elle? Notre arrière-grand-mère. Vous voyez?

8 Avant l'antisémitisme, avant tout racisme, avant la ségrégation raciale, avant l'apartheid, une fille des nations et en plus une Africaine dans les bras d'un Juif, les nations qui n’avaient même pas part avec les Samaritains!… brisant toute loi naturelle et surnaturelle! Qu'est-ce que c'est? Le Seigneur Jésus-Christ et nous! Cela ne peut être autre chose que le Seigneur Jésus-Christ et nous.

9 Et le verset 5 du chapitre 7 dit: « un roi est enchaîné par tes boucles ». Et ce n'était pas une femme légère courant à toutes les conventions, séminaires et autres. Ce n'était pas une église prostituée laissant sa chaire à des pasteurs branhamistes, à des prophètes à onction. La Bible dit au chapitre 4 verset 12 qu'elle… Je lis cela: « Tu es un jardin clos, ma sœur, ma fiancée, une source fermée, une fontaine scellée». Et les versets suivants disent que les plants de ce jardin qui sont les fidèles de cette Église sont des fontaines et des puits d'eaux vives.

10 Le chapitre 5 ne révèle pas sa chute mais la persécution de Daniel 11:33-35. Que dit le verset 5 de ce chapitre 5: « Je me suis levée pour ouvrir à mon bien-aimé, et de mes mains a dégoutté la myrrhe, et de mes doigts, la myrrhe limpide, sur les poignées du verrou. ». La myrrhe c'est la persécution et la mort. Les mages offrirent la myrrhe à la naissance du Seigneur Jésus pour annoncer sa mort. Comme l'Époux sur la croix, cette Épouse sera blessée. Et elle dit: « les gardes qui font la ronde par la ville me frappèrent et me blessèrent ». Pourquoi a-t-elle été blessée ? Parce qu'elle est l'Église vivante et elle est sortie à la voix de l'Époux. Amen!

11 Lisez les chapitres 6 et 7 et vous verrez que ces blessures n'ont rien enlevé à sa majestueuse beauté. Vous voyez? Elle n'a jamais péché! Elle n'a jamais été paresseuse ou négligente mais elle s'est levée à temps pour ouvrir à son fiancé. Elle ne l'a jamais regretté et cela ne lui a jamais été reproché. Cette Sulamithe du chapitre 1 au chapitre 7 n'est jamais tombée! C'est l'Église vivante à minuit et elle ne peut pas tomber! Elle ne pouvait pas tomber et elle ne tombera pas! 

12 Et son Nom à Lui est: « Celui qui paît parmi les lis » et elle-même est un jardin clos, une source fermée et une fontaine scellée! Comment peut-on détruire cela? Comment un pasteur branhamiste ou pentecôtiste peut-il souiller cette Église alors qu'elle ne veut pas l'écouter?

13 Au verset 2 du chapitre 5, elle dit: « Je dormais, mais mon cœur était réveillé. C'est la voix de mon bien-aimé qui heurte : Ouvre-moi, ma sœur, mon amie, ma colombe, ma parfaite… ». Vous voyez? Elle ne peut ouvrir qu'à son Époux et elle ne connaît que sa voix. Elle ne peut laisser sa chaire à aucun pasteur. La Bible dit qu'elle est un jardin clos, une source fermée et une fontaine scellée!

14 Vous dîtes: « Frère Philippe, au verset 2, elle ne lui a pas ouvert vite la porte? » Mais je vous dis qu’elle l’a fait! Le verset 5 dit qu'elle l'a fait! Elle n'était ni négligente ni paresseuse et son  Époux ne lui a rien reproché de semblable. Et cette Sulamithe d'avant le chapitre 5 est même renouvelée après ce chapitre 5 comme Sarah et c'est celle-ci au verset 8 du chapitre 8. Vous voyez? Elle dit: Nous avons une petite sœur comparable à une muraille puis elle dit: Je suis une muraille. Alors comment les gardes feraient-ils tomber leur propre muraille? Comment briseraient-ils leur propre porte?

15 Et auparavant, au chapitre 3 verset 3, ces gardes l'avaient rencontrée et savaient bien que c'était cette petite princesse de la cour de pharaon qui allait être la future femme de Salomon, leur roi. Qui était-elle? Le commencement de l'amour du roi Salomon. N'est-ce pas pour sa sécurité que les gardes étaient là? Vous voyez? 

16 C'était l'Église vivante, ni plus ni moins! Elle devait passer par cette phase parce que l'Église passera par là avant l'enlèvement. Elle devait être un peu secouée. Regardez maintenant l'Époux, ce chapitre 5 dit que sa tête et les socles sur lesquels il est debout sont d'or fin et dans ses mains sont des chrysolithes enchâssés et il est plein de sagesse qu'aucun homme de la terre. Qu'est-ce que c'est? Le Seigneur Jésus-Christ et les sept assemblées qui sont les chrysolithes enchâssés dans sa main…   

17 C'est cela, tout est spirituel. Il y a 2000 ans, cette jeune fille était une ravissante Asiatique puis une ravissante Européenne puis une ravissante Américaine puis enfin cette petite noire. [Ndr : L’assemblée dit : Amen!].

18 Et tout le livre de Cantique des cantiques se passe dans la nuit… lisons cela au chapitre 2 verset 16 et 17: « Mon bien-aimé est à moi, et je suis à Lui, Lui qui paît parmi les lis,  jusqu'à ce que l'aube se lève et que les ombres fuient…». Lui qui paît parmi les lis et avec les persécutions et souffrances, nous sommes les véritables lis de la vallée. Au milieu des serpents, des séductions et de tout ce que Satan envoie pour nous étouffer... vous voyez? Des dizaines d'églises cherchant à collaborer avec elle, des dizaines de missions et ministères cherchant des collaborations, des dizaines de veillées de prière, des dizaines de prophètes à onctions, des persécutions, des emprisonnements, mais nous luttons pour chercher à parvenir à la lumière. Ainsi en est-il du lis de la vallée, peu importe les grosses pierres qui l'empêchent de sortir du sol, il les évitera pour enfin sortir.

19 Ainsi en est-il de la véritable Église. Vous voyez? Cette petite Sulamithe se tient loin des filles des nations, loin des filles de Jérusalem, loin de toutes les églises. La Bible dit : «Tu es un jardin clos, ma sœur, ma fiancée, une source fermée, une fontaine scellée».

20 C'est du côté de l'Afrique que cette Épouse est venue prenant avec elle cette brebis noire, cette dernière brebis. Elle est l'Épouse parfaite, plus parfaite que Ève d'avant la chute! Celle qui est sortie du côté de Christ sur la croix. Chair de la chair de Christ, os de l'os de Christ et son nom est le nom du type de Christ. Son nom est S… L… M… SaLoMon, SuLaMithe! Qu'est-ce que c'est? La chose parfaite! [Ndr : L’assemblée dit : Amen!]. Il l'a enfin trouvée et c'est là le cantique de notre noce avec Lui, le cantique des cantiques pour la noce des noces!

21 Où est Hégaï, où est l'eunuque, gardien de la Sulamithe? Il s'est tenu maintenant à l'écart parce qu'Il est là. Où est Hégaï? Il l'a prise de l'Afrique et l'a conduite jusqu'à Lui. C'est Matthieu 25:6 et tout est accompli pour lui, Dieu merci! Tout est accompli, Dieu merci! C'est fait! Sulamithe, voici l'Époux ! Sors à sa rencontre!

22 Cette Sulamithe est l'Église de Jésus-Christ à minuit et les deux bandes au verset 13 du chapitre 6, sont d'une part les vierges sages et d'autre part les vierges folles. Et la Bible dit « n'éveillez pas et ne réveillez pas » au chapitre 2 verset 7; au chapitre 3 verset 5 et au chapitre 8 verset 4 parce qu'il y a la bande des folles qui s'étaient endormies et qu'il faut réveiller mais il y a la bande des sages assoupies qu'il faut simplement éveiller. Vous voyez?

23 Peut-être que c’était le même mot hébreux qui était employé là mais, le Saint-Esprit, au travers de Darby a écrit: « n'éveillez pas et ne réveillez pas ». [Ndr : L’assemblée dit : Amen!]. Louis Segond et les autres, sous l’influence de la théologie ont écrit: « ne réveillez pas et ne réveillez pas… ». Vous voyez? C'est ce qui fait la différence entre celui qui a l'Esprit et celui qui ne L'a pas. Nul si ce n'est par le Saint-Esprit ne peut traduire la Bible. Comment Darby peut-il écrire cela si ce n'est par l'Esprit? Vous voyez? Toute la Bible concorde parfaitement.

24 Le livre de Cantique des cantiques s'étend sur la nuit et prend fin à l'aube. Le chapitre 4 verset 6 aussi le dit: « Jusqu'à ce que l'aube se lève, et que les ombres fuient, j'irai à la montagne de la myrrhe et à la colline de l'encens. » Vous voyez?

25 Et remarquez que sous les yeux, ce livre compte huit chapitres comme on le voit mais en réalité, il y en a sept. Le huitième est le résumé mais spirituellement, une restitution des sept premiers. [Ndr : L’assemblée dit : Amen!].

26 Bien! Dans ces amours, que se passa-t-il? Le Seigneur Jésus-Christ, celui qui chevauche sur les montagnes et les collines, lui donna un Message et c'est la voix du verset 8 au chapitre 2. Vous voyez l'astérisque qui est là? Savez-vous que Genèse 2:4 est le commencement du chapitre 2 de Genèse? Et que Psaumes 119 est un assemblage de 22 chapitres de 8 versets chacun et commençant par un astérisque? Vous voyez? Il y a une voix au verset 8 du chapitre 2 et que fit cette voix? Elle appela une vierge pure! Au verset 6 du chapitre 3, il s'écria: «Qui est celle-ci qui monte du désert, comme des colonnes de fumée...». Vous voyez?

27 De la même manière qu'Israël monta au désert avec Moïse, c'est ainsi que cette Sulamithe monte au désert d'Apocalypse 12:14. Et dans le résumé, au verset 5 du chapitre 8 où commence en réalité le chapitre 8, cette même voix retentit disant: « Qui est celle-ci qui monte du désert, s'appuyant sur son bien-aimé?». Vous voyez? Et à la fin, au chapitre 8 verset 13, une voix dit à la Sulamithe: « Habitante des jardins, les compagnons sont attentifs à ta voix ! Fais que je L'entende!».

28 Oh! Toi bienheureuse à qui à minuit Dieu a fait grâce de l’interprétation du mystère du caillou blanc, nous, tes compagnons des pays alentours, attendons ta voix! Nous attendons la voix de Matthieu 25:6. Au fond de cette nuit spirituelle, tes compagnons qui ne se sont pas prostitués attendent de toi cette voix de Matthieu 25:6, fais qu'elles l'entendent! Qu'est-ce que c'est? A la femme la plus belle, la plus aimée, a été donnée la chose la plus précieuse qui soit: l’interprétation de la langue inconnue et c'est cette joie qui fit qu'au verset 16 du chapitre 4, elle appelait toutes les vierges du Nord, de l'Orient, de l'Occident et du Midi à venir se réjouir avec elle. C'est la même chose au chapitre 4 où l'Époux appelle l'Épouse de partout: «Viens avec moi du Liban, ma fiancée, viens du Liban avec moi; regarde du sommet de l'Amana, du sommet du Senir et de l'Hermon, des tanières des lions, des montagnes des léopards». Vous voyez?

29 Viens de toutes les nations, viens de toutes les églises, viens de toutes les races de la terre. «Habitante des jardins, les compagnons sont attentifs à ta voix! Fais que je L'entende!». Vous frères et sœurs, qui avez reçu la voix de l'Époux à minuit, faites que je L'entende! Toi, douce petite Sulamithe, fais que l'Europe L'entende! Fais que l'Asie L'entende, dis à l'Amérique que l'Agneau d'Apocalypse 5 est descendu ici en Afrique pour interpréter la langue inconnue. Dis à l'Afrique que le Seigneur Jésus-Christ visite les arrière-petits-fils de l'eunuque Éthiopien! Dis aux arrière-petits-fils de la Sulamithe que Celui que leur cœur aime frappe à nouveau à la porte! Dites au monde entier que le Cri de minuit a retenti! Comme Anne ou comme la Samaritaine, rendez témoignage de ce que Dieu a fait et que tout le monde le sache autour de vous.